Contrat AESH : l’accompagnement des élèves en situation de handicap dans les classes ULIS école pour les jeunes avec troubles moteurs

Le contrat AESH (Accompagnant d’élève en situation de handicap) est un dispositif visant à faciliter l’intégration scolaire des enfants et adolescents en situation de handicap. Mais comment se déroule l’accompagnement des élèves en situation de handicap dans les classes en dispositif ULIS école pour les jeunes avec troubles moteurs ? Cet article vous propose un focus sur les différents aspects et acteurs de cet accompagnement.

L’importance du dispositif ULIS école

Les Unités Localisées pour l’Inclusion Scolaire (ULIS) sont des dispositifs mis en place au sein des écoles, collèges et lycées pour accueillir et accompagner les élèves en situation de handicap. Les classes ULIS école concernent plus spécifiquement les enfants atteints de troubles moteurs, leur permettant ainsi de bénéficier d’un enseignement adapté à leurs besoins.

Ces structures offrent aux élèves la possibilité de suivre une scolarité ordinaire tout en bénéficiant d’un accompagnement personnalisé. L’AESH est un acteur clé dans ce dispositif, puisqu’il intervient pour soutenir ces élèves au quotidien, tant sur le plan éducatif que social.

Le rôle de l’AESH auprès des élèves en situation de handicap

Le métier d’AESH consiste à accompagner les élèves en situation de handicap dans leur parcours scolaire. Cela passe par un soutien au niveau des apprentissages, mais également une aide pour les déplacements et les gestes du quotidien.

A lire également  Comprendre la reconnaissance de dette : Un guide juridique

Ainsi, l’AESH peut être amené à assister l’élève lors des repas, des toilettes ou encore pour se déplacer dans l’établissement. Il intervient également auprès des enseignants pour adapter les supports pédagogiques et mettre en place des aménagements spécifiques.

Enfin, l’AESH joue un rôle essentiel dans la socialisation de l’élève en favorisant son intégration au sein de la classe et en veillant à ce qu’il puisse participer aux activités collectives.

La formation et le recrutement des AESH

Pour exercer le métier d’AESH, il est nécessaire de suivre une formation spécifique. Cette formation comprend plusieurs modules, dont un module théorique visant à approfondir la connaissance du public concerné et un module pratique permettant d’acquérir les compétences nécessaires à l’accompagnement des élèves.

Le recrutement des AESH se fait sur la base d’un contrat à durée déterminée (CDD), renouvelable jusqu’à six années consécutives. Ce contrat peut ensuite être transformé en contrat à durée indéterminée (CDI), offrant ainsi une certaine stabilité professionnelle à ces accompagnants.

Le bilan de l’accompagnement des élèves en situation de handicap par les AESH

Au cours de l’année scolaire, un bilan est réalisé pour évaluer la qualité et l’efficacité de l’accompagnement proposé par les AESH. Ce bilan est effectué conjointement par l’équipe pédagogique, les parents et l’AESH lui-même. Il permet d’ajuster le dispositif si nécessaire et d’envisager la poursuite ou non de l’accompagnement pour l’année suivante.

En conclusion, le contrat AESH constitue un dispositif essentiel pour faciliter l’intégration scolaire des élèves en situation de handicap, notamment au sein des classes ULIS école dédiées aux jeunes avec troubles moteurs. L’AESH est un acteur clé dans cet accompagnement, offrant un soutien à la fois éducatif et social aux élèves concernés.

A lire également  Suspension administrative du permis de conduire : l'essentiel à connaître